07 avril 2007

LES NAUTIQUES DE PORT-CAMARGUE

Il est 2h du matin, et au lieu d'aller me coucher pour la grande journée de demain, au lieu de me construire une forme olympique pour la 26ème foire aux célibataires de La Canourgue, et bien je poste mes photos du jour, tardivement car j'ai regardé Thalassa... J'ai toujours un oeil tourné vers la mer. Je bâcle un peu mes commentaires ce soir, je ne voudrais pas passer une nuit complètement blanche avant d'aller affronter une meute pimpante de célibataires en mal de mâle...

Les "Nautiques" de Port Camargue, c'est tout simplement un Salon du bateau d'occasion à flot. J'ai une sérieuse attirance pour les bateaux traditionnels. Ne pas oublier cependant qu'ils demandent beaucoup d'entretien. Ce propriétaire ponce ses vernis en attendant le client.

Avez-vous remarqué à quel point, souvent, les gens finissent par ressembler à leurs toutous???

A l'heure du repas, certains préfèrent tourner le dos à la mer...

Capitaine en herbe guettant la rade...

Maman les petits bateaux qui vont sur l'eau...

Et que ça brille, matelot....

Moi qui adore pavillons et drapeaux, j'ai été gâté...

Ce vendredi 6 Avril ressemblait de très près à l'été.

Pas évident d'accorder son piano... Pour info, il n'y a pas de cordes sur un bateau, on trouve des bouts, des amarres, des aussières, des filins, des drisses... Une exception, la corde de la cloche : plage avant, elle permettait au bosco de signaler la longueur de chaine en faisant tinter cet objet de tradition.

J'ai visité un bateau qui se rapproche de mes critères = fifty, chantier Nauticat, 10m40, 70cv Perkins, conso 5 l/h à 5 noeuds... greément ketch avec un petit tape-cul pour stabiliser le bateau au moteur. Un tape-cul n'est rien d'autre que le mât arrière...

Voilà comment j'aime photographier les bateaux : partiellement...

Pour mon prochain bateau, j'hésite entre ces 2 noms : "WAVE DANCER" pour une navigation solitaire, "MISS LIBERTINE" pour un duo maritime.

Des forêts sans feuillage... Quand le vent s'y met, ça siffle dur dans les mâtures...

A la capitainerie, quand bien même la mer est belle, le capitaine Livingstone veille...

Quand je serai ministre des loisirs et des océans,

je ferai installer des milliers de bancs qui regarderont vers la lumière.

Sans la moindre hésitation, je préfère la paire précédente...

J'ai même pris le temps d'aller flâner en petite Camargue et de saisir l'envol d'un couple de cols-verts. Ces deux-là n'auront pas besoin d'aller à la Canourgue demain...

Le premier qui dit : ""tiens une autruche""  je lui confisque une médaille sans autre préavis...

Même punition pour le premier qui dit : ""tiens, une corneille albinos...""

 

Celle-la est plus pour l'arbre de judée dans la vitre arrière que pour le reflet du soleil dans mon oeil. Le premier qui dit ""mon oeil pour l'arbre de judée"" risque de perdre toutes ses médailles...

Un petit coup d'oeil dans le rétro avant d'arriver au nid. J'arrive à my sweet home juste avant la nuit. Je n'ai pas eu le temps de faire un marché mais il y a toujours quelque chose qui traîne au fond du frigo : au dîner, knakis, pommes de terrre rissolées, oeufs au plat, compote-andros pomme-banane bombée à la chantilly Bridel. Je frise encore les 5 étoiles. Je finis de poster mes images à 03h35, pourvu que je me réveille demain matin pour la Canourgue.

Page suivante :  ~~ FOIRE AUX CELIBATAIRES ~~

 

 

 

Posté par chiloedream2 à 11:08 - Permalien [#]